^

Quand « ils » est seul

homme seul

Les rédacteurs anglophones ont tendance depuis plusieurs décennies à utiliser un pronom et particulièrement un déterminant possessif pluriel même lorsqu’ils parlent d’une seule personne. Ils visent ainsi à éluder le problème du sexe de la personne dont il est question. En effet, en anglais, le déterminant possessif est tributaire du sexe de la personne, homme ou femme, dont il est question (his car, her car), tandis que, en français,  il relève du genre, masculin ou féminin, et aussi de l’euphonie, du nom auquel il est relié (mon studio, ma voiture, mon école). Par exemple, dans une description de poste en anglais, on pourrait facilement voir la phrase « The employee shall report any discrepancy to their supervisor », ce qui évite la lourdeur de l’expression « his/her ». On pourrait aussi lire la phrase « Your Mortgage Advisor can help you several ways. They can advise you of the best moment to renew your mortgage. », ce qui évite « He/She ».

Le français ne permet pas ce passage du singulier au pluriel. Si on utilise le singulier au départ, on doit le conserver. Il faut donc que le traducteur débutant (et même le chevronné) se méfie des faux pluriels anglais. Chaque fois que nous  utilisons un pronom ou un déterminant au pluriel, il nous incombe de vérifier s’il s’agit d’un vrai pluriel.

Découvrez nos solutions et
Téléchargez notre documentation